• sliderLAVIE

    "La vie après la drogue"

  • sliderBESSE

    "3 maisons d’accueil"

  • sliderBOISBOURDIN

    "3 maisons d’accueil"

  • slide breteche

    "3 maisons d’accueil"

  • drogue à l’espe2

    "De la drogue à l’espérance"

Conseils pratiques

Comment savoir si mon enfant se drogue ?

Il n’y a pas de signes infaillibles. C’est un ensemble d’indices : chute des notes scolaires, changement de look, d’amis et de musiques, somnolence et yeux rouges, manque d’hygiène, phase d’euphorie alternant avec des phases d’apathie, réactions soudaines de violence, petits trous dans les vêtements, feuilles à rouler longues, etc.

Mon enfant se drogue, que puis-je faire pour l’aider ?

N’hésitez pas à prendre contact avec l’association, puis de l’inviter à se renseigner personnellement.

Les relations sont coupées depuis longtemps. Mon enfant est presque devenu un étranger. Je suis à bout de force, je vais craquer !

Essayez de vous reposer, de prendre du temps pour vous. Si un jour votre enfant décide d’arrêter vraiment et qu’il s’en sort il aura besoin de parents solides pour l’aider et le soutenir. Evitez de vous noyer avec le noyé !

Mon enfant habite chez nous, sa chambre est un bazar sans nom, il ne fait rien de la journée, le soir il zone avec de drôles de types.

Faites attention à votre argent, à vos bijoux, à votre voiture.  Montrez-lui que vous l’aimez, même si vous n’acceptez pas son comportement.

Mon enfant me dit à chaque fois qu’il va s’en sortir, qu’il va trouver un travail, qu’il faut que je lui fasse confiance, etc…

C’est une manière pour votre enfant de vous montrer son désir d’arrêter la drogue, de mener une vie saine. C’est aussi une excellente manière de vous manipuler, de vous endormir, de donner le change sans changer de vie. Un jour il faut accepter de ne plus se bercer d’illusions ni de nourrir un espoir vain. Osez regarder la réalité en face.

Je paye le loyer de sa chambre, je fais ses comptes, je lui donne de l’argent de poche : je veux éviter à tout prix qu’il ne tombe dans la rue !

Votre intention est louable. Mais attention : que fait-il de l’argent de poche ?  Est ce l’aider que de l’assister ?